13 avril 2015
> Appel à manifestation : non à la surveillance généralisée !
23 février 2015
> IKARIA : un documentaire d’Arnaud Gaillard
14 janvier 2014
> Deux fois plus de Roms expulsés de leurs camps en 2013
21 juin 2012
> Campagne de visites 2012 : Camps d’étrangers ? N’entrez pas, violation des droits !
10 février 2012
> COLLECTIF DU 31 MAI : MANIFESTATION DIMANCHE 12 FEVRIER CONTRE LES CIRCULAIRES GUEANT

RAIDH sur FB

 
 
    
RASSEMBLEMENT CONTRE LE PROJET DE LOI RENSEIGNEMENT

LUNDI 4 MAI 2015, À PARTIR DE 18H30
ESPLANADE DES INVALIDES (SORTIE MÉTRO INVALIDES) À PARIS

Le 5 mai, les députés sont appelés à voter le projet de loi renseignement. Les débats ont eu lieu du 13 au 16 avril dans le cadre de la procédure d’urgence. A l’issue de cet examen, le texte soumis au vote consacre un dispositif liberticide, qui expose tous les citoyens à la surveillance des services de renseignement, quasiment sans contrôle, et met en danger toutes les mobilisations sociales et politiques.

Légalisation massive des pratiques illégales des services de renseignement, permettant une surveillance large et très intrusive pour la vie privée des citoyens.

Extension du champ d’action du renseignement intérieur et extérieur, y compris dans des objectifs sans aucun lien avec le terrorisme.

Collecte généralisée des données sur Internet, traitées par des algorithmes.
Surveillance sans aucun contrôle des communications qui passent par l’étranger, alors que de très nombreux serveurs utilisés par des Français sont installés à l’étranger.

Conservation très longue des données collectées.

Contrôle des services de renseignement aux seules mains du pouvoir politique (premier ministre), avec avis consultatif d’une commission.

La communication gouvernementale ne doit pas nous tromper : en fait d’encadrement, ce projet entérine les pratiques illégales des services et met en place, dans de vastes domaines de la vie sociale, des méthodes de surveillance lourdement intrusives. Le texte donne aux services de renseignement des moyens de surveillance généralisée comparables à ceux de la NSA dénoncés par Edward Snowden, sans garantie pour les libertés individuelles et le respect de la vie privée.

Tous les citoyens sont concernés : ce projet qui assoit encore davantage la criminalisation de l’action syndicale ou sociale est une menace pour les libertés politiques et les mobilisations à venir. La liberté et la sûreté, droits naturels et imprescriptibles reconnus par la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen sont en péril.

Citoyens et parlementaires doivent refuser ce simulacre de débat et exiger une discussion démocratique protégeant chacun contre les dérives d’une société de surveillance et assurant un contrôle strict et indépendant de l’activité des services de renseignement.

L’Observatoire des libertés et du numérique (OLN) vous appelle à amplifier le mouvement de contestation actuel contre ce projet de loi, en nous rassemblant nombreux le lundi 4 mai 2015, à partir de 18H30, Esplanade des Invalides.

SOUS-SURVEILLANCE.FR



> Rencontre : Lancement d’alertes, enseignements et perspectives

La dernière journée du cycle de rencontres « Lancement d’alertes, enseignements et perspectives » organisé par la revue Les Périphériques vous parlent et Roger Lenglet, en partenariat avec Adéquations, aura lieu le 3 décembre au Palais du Luxembourg (salle Monnerville) de 14 h à 18 h 45.

Cette session intitulée : "L’alerte devant la loi et la justice. Nos droits pour protéger la population, alerter et se défendre" abordera la question stratégique des lois et des décrets concernant le lancement d’alerte, les forces et les faiblesses des dispositifs juridiques et institutionnels sur lesquels s’appuyer pour agir.


> Rémi Fraisse : lancement d’une commission d’enquête indépendante

La Ligue des droits de l’Homme, France Nature Environnement, l’UNEF, le syndicat des avocats de France (SAF) et RAIDH lancent une commission d’enquête indépendante sur la mort de Rémi Fraisse.


> Deux fois plus de Roms expulsés de leurs camps en 2013

Selon une étude menée par la Ligue des droits de l’Homme et le European Roma Rights Center, le gouvernement français a procédé en 2013 à un nombre record d’évacuations de campements roms, avec près de 20.000 personnes expulsées soit deux fois plus qu’en 2012.


> www.carceropolis.fr : une initiative citoyenne pour voir autrement la prison

Le 17 avril 2012 sera mise en ligne une plate-forme multimédia inédite, dont l’objectif est de proposer un nouveau regard sur la prison et ainsi inviter le grand public à la réflexion sur la condition carcérale en France.


> Les droits de l’Homme, c’est quoi ?

Un petit rappel sur les fondements de droits de l’Homme à travers une animation vidéo ludique de 8 minutes.


> SLAPP : Présentation de la campagne de RAIDH

Notre association ayant été plusieurs années durant dans la ligne de mire d’une entreprise d’armement dans le cadre de notre campagne "NON au Taser", nous souhaitons disposer d’un panorama des pratiques à l’oeuvre en matière de "poursuites-baillons" et dresser un état des menaces que ces pratiques font peser sur nos libertés fondamentales.


> Polémique autour du Taser : Faits et chiffres

Dossier spécial : toute la chronologie de la polémique autour de la dotation de pistolets à électrochocs de type Taser en France, au Canada et aux États-Unis depuis 1999. Un suivi régulier de la campagne de RAIDH : "Non au Taser".