16 avril 2012
> www.carceropolis.fr : une initiative citoyenne pour voir autrement la prison
26 octobre 2010
> Illégal : le film
16 décembre 2009
> Suicides en Prison : le cas français
26 novembre 2009
> JDD : Sexualité et prison : "Un pays barbare"
26 novembre 2009
> Act Up et Ban public : La sexualité ne s’arrête pas aux portes des prisons
17 novembre 2009
> Sexualité et prison : un Tabou français
17 novembre 2009
> Prison et sida
16 novembre 2009
> Sexualité et prison. Désert affectif et désirs sous contrainte. Livre d’Arnaud Gaillard
12 novembre 2009
> AFP Sexualité et prison : un sociologue déplore le manque de structures appropriées
12 novembre 2009
> France info : Sexualité et prison, le tabou français
-10 |...

RAIDH sur FB

 
 

  Campagne pour le droit à la dignité des personnes détenues

En 2009, au mépris des règles pénitentiaires européennes, la France persiste à bafouer la dignité de plus de 60000 personnes détenues en niant quotidiennement leur droit à l’intimité.

Il est urgent d’avoir une véritable politique de maintien des liens conjugaux, respectant l’intimité et la dignité de chacun des prisonniers et de leurs partenaires.

Pour que la prison respecte ses ambitions de réinsertion, nous réclamons, qu’elle se limite, comme le droit l’indique, à une privation de liberté d’aller et venir.

Dans l’exercice de sa mission de service public, l’administration pénitentiaire est tenue de favoriser la réinsertion sociale du détenu.

C’est en outre l’engagement formel pris par Nicolas Sarkozy à l’occasion des Etats généraux de la condition pénitentiaire en 2007 : « Je me suis clairement engagé à ce que la dignité de la condition carcérale soit une priorité de notre action. Etre condamné à une peine de prison, ce n’est pas être condamné à être maltraité par d’autres détenus, à ne plus avoir de contacts avec sa famille, à vivre dans une cellule surpeuplée, à se sentir acculé au suicide (…). Le principe de l’encellulement individuel pour toute personne qui le souhaite, dans des conditions respectueuses de l’intimité, doit être garanti. Le maintien des liens familiaux, par la création d’unités de visites familiales dans toutes les prisons, la réinsertion (…) doivent faire l’objet de toutes nos attentions. »

Or, sur les 190 établissements en France, seuls 7 bénéficient de structures à l’abri des regards permettant aux détenus d’entretenir des contacts affectifs avec leurs partenaires. Quel sort réserve-t-on aux détenus des 183 établissements restants ? Les relations sexuelles volées au regard des surveillants dans les parloirs collectifs. Le gavage quotidien de pornographie. Les viols et la prostitution teintés de violences homophobes.

Alors que la loi pénitentiaire vient d’être adoptée en passant outre la révolution copernicienne qui s’imposait et qu’une nouvelle loi est envisagée sur la récidive, il est temps de mettre la question de la dignité des détenus à l’agenda politique et médiatique.

Signez et faites signer la pétition en ligne pour le droit à l’intimité des détenus et engagez-vous auprès des associations mobilisées pour que les droits de l’Homme ne s’arrêtent pas aux portes de nos prisons.

En savoir plus :

> Pétition : Pour un droit à l’intimité en prison

Pour le droit à la l’intimité en prison

En 2009, au mépris des règles pénitentiaires européennes, la France persiste à bafouer la dignité de plus de 60000 détenus en niant quotidiennement leur droit à l’intimité.

Il est temps d’agir.

Signez et faites signer la pétition.